Le chant des cigales

Arbustes ou buissons vivaces aux épis de fleurs mauves, plus ou moins parfumés en fonction de la variété, les lavandes font parties de la famille botanique des lamiacées.

Originaires de la région méditerranéenne, préférant les sols secs et le soleil, sa culture s’est notamment répandue en Europe de l’est (Bulgarie, Russie, Ukraine,…) et même au Canada malgré un climat très austère et peu propice à ce type de culture. Il s’agit bien sûr de variétés (mutées) capables de résister au grand froid.

De nombreuses variétés existent dont pour les plus connues, la lavande vraie (Lavendula Angustifolia, Lavandula Vera ou Lavendula Officinalis), encore appelée fine ou officinale, la lavande aspic (Lavandula Latifolia) et le lavandin (Lavandula Hybrida ou Lavandula x burnatii clone super) , hybride spontané issu de la lavande vraie et de la lavande aspic.

Utilisée par les Romains pour parfumer leurs vêtements et leurs bains, la lavande est également connue pour ses multiples vertus médicinales.  Le mot « lavande » est probablement dérivé du verbe latin « lavare » qui signifie « laver » et qui ferait référence aux lavandières qui mêlaient la lavande à leur eau savonneuse pour purifier le linge. Ses pouvoirs désinfectants sont reconnus dès le Moyen-Âge et elle fut utilisée lors des grandes épidémies de peste sous forme de fumigations ou d’emplâtres. Sainte Hildegarde de Bingen, à laquelle j’ai déjà fait référence dans un précédent article, lui donnait une place de choix dans sa pharmacopée naturelle.

Au XXe siècle, René-Maurice Gattefossé, parfumeur-chimiste et l’un des pères fondateurs de l’aromathérapie, se brûla les mains et empêcha la gangrène de s’installer en les rinçant à l’huile essentielle de lavande.

Dans l’aromathérapie moderne, l’huile essentielle de lavande vraie tient une place toute particulière grâce à ses nombreuses indications et ses multiples possibilités d’application. Elle est également très appréciée en médecine ayurvédique, bouddhistes tibétaines et au Chili. Autre que thérapeutique, la lavande a de multiples usages : l’industrie de la parfumerie, les cosmétiques, les détergents, la cuisine créative…

La région de Grasse, en France, constitue aujourd’hui la « capitale » de la lavande, en raison de sa grande production d’huile essentielle…

Formule de base:

  • Huile d’olive bio
  • Huile de coco bio
  • Huile de ricin bio
  • huile de tournesol bio
  • Beurre de cacao bio
  • Beurre de karité bio

Réduction de soude: 8%

Ajouts à la trace:

  • Huiles essentielles de lavande vraie bio, lavandin super bio, litsée citronnée bio, romarin à cinéole bio et thym à linalol  bio.
  • Vitamine E
  • Dioxyde de titane, oxydes et nacres minérales.

Réalisé dans le moule Coprah-Cut de Saponine.

Savons SAF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :