Petit Glossaire du savon

Vous débutez en saponification?… Voici un petit recueil des termes utilisés et leur définition…

Acides gras: Principaux composants des huiles et graisses servant à la fabrication du savon, les acides gras sont des chaînes de 4 à 22 atomes de carbones avec, à une extrémité, un groupement acide (COOH) et à l’autre, un groupement méthyle (CH3) qui vont se combiner à une base forte (ex: NaOH) pour former des molécules de savon et de la glycérine. Ils en existent plusieurs types qui apporteront des propriétés différentes aux corps gras qu’ils composent et par conséquent, au savon produit.

Alcali: En savonnerie, utilisé pour désigner la base forte, c’est une substance qui libère un ou plusieurs ions OH- en solution donnant un pH supérieur à 7. Alcalin = basique.

Base forte: Une base forte est un produit chimique qui se dissocie complètement en solution, en ayant une forte affinité pour un seul proton H+ qu’elle capture. Son comportement est inverse de celui de l’acide qui est donneur de proton. L’hydroxyde de sodium (NaOH), de même que l’hydroxyde de potassium (KOH), est une base forte. Le contact de la peau avec une base forte induit de graves brûlures. D’où la nécessité de toujours se protéger et de prendre des mesures de sécurité lors de sa manipulation.

Batch: Terme anglais qui désigne la quantité de pâte à savon que l’on prépare en une fois.

Cendre de soude: Fine couche blanchâtre de carbonate de calcium pouvant se former à la surface du savon résultant de la réaction entre l’hydroxyde de sodium et le dioxyde de carbone contenu dans l’air.

Cold process (CP): Terme anglais qui désigne la fabrication du savon à froid.

Cure: Période de repos d’au minimum 4 semaines indispensable en saponification à froid qui permet au processus de s’achever, au pH de descendre et à une partie de l’eau contenue dans le savon de s’évaporer.

Emollient : Substance qui relâche, adoucit et amollit.

Ester: Dérivé d’acide carboxylique autrement dit un acide gras.

Exfoliant: Ingrédient qui contribue à l’élimination des cellules de l’épiderme.

Glycérine ou glycérol: Deuxième produit issu du processus de saponification, c’est une substance transparente, visqueuse, inodore, non toxique, au goût sucré. De part sa nature chimique, elle est hydrosoluble et attire l’humidité. Très hydratante, elle participe à la qualité du savon.

Hydrolyse des esters : Autre terme qui désigne le processus de saponification.

Hydroxyde de sodium: NaOH ou soude caustique, alcali ou base forte utilisé pour produire du savon dur.

Hydroxyde de potassium: KOH, alcali ou base forte utilisé pour produire du savon liquide.

Hot process (HP): Terme anglais qui désigne les procédés de fabrication à chaud.

Indice de saponification: Aussi appelé SAP ou valeur SAP, il indique la masse d’alcali nécessaire à la saponification de chaque corps gras.

Indice d’iode: C’est la masse de diiode (I2) exprimée en gramme capable de se fixer sur les insaturations (double liaison le plus souvent) des acides gras par 100 g de corps gras, autrement dit, indique la quantité d’acides gras non-saturés. Cet indice permet également de déterminer la valeur INS utilisée pour calculer la dureté des savons ainsi que de renseigner sur le potentiel oxydatif des corps gras (en général, plus l’acide gras possède de doubles liaisons, plus sa vitesse d’oxydation peut être élevée).

INS (Iodine Number Saponification Value): Le coefficient ou valeur INS permet d’estimer la qualité du savon donné par un certain mélange de corps gras. Il s’obtient en ôtant l’indice d’iode de l’indice de saponification. En faisant la moyenne des INS de chaque corps gras utilisés, pondérés par leurs quantités, on obtient ainsi l’INS du savon. Empiriquement, la valeur idéale est de 160. Au delà, le savon sera très dur, moussant et asséchant, en deçà, il sera moins dur, moins moussant, mais plus hydratant.

Insaponifiables: Désignent les substances contenues dans les corps gras qui ne peuvent pas se transformer en savon.

Lessive de soude: Solution d’hydroxyde de sodium dans l’eau.

PH: Le potentiel d’hydrogène, pH, permet d’évaluer la concentration de l’ion hydrogène dans une solution aqueuse et en mesure donc le caractère acide ou basique. Plus la solution est acide, plus la valeur du pH est faible et inversement. Il se mesure sur une échelle (graduée de 1 en 1) qui va, par convention, de 0 à 14. Le pH du savon est en général de 8 à 10.

Phase de gel: Dans le processus de saponification, étape où le mélange d’huiles et de soude commence à chauffer. Le processus débute au coeur de la préparation qui devient sombre, gélatineuse et translucide et peut s’étendre à la totalité du savon.

Réduction d’eau: Technique avancée qui consiste à limiter la quantité de liquide utilisée pour la préparation de la lessive de soude permettant ainsi de réduire le temps de cure.

Réduction de soude: voir surgraissage

Saponification: Processus par lequel des acides gras et une base forte s’associe pour former des molécules de savon et de glycérine.

Surgras/surgraissage: Fait référence au surplus de matière grasse que l’on retrouve dans le savon quand la réaction de saponification est complétée.

Trace: Désigne une étape importante dans la préparation du savon. C’est à ce stade que la saponification démarre. La pâte à savon commence à épaissir et prend la consistance d’une crème anglaise. Comme son nom l’indique, c’est le moment où des filets de pâte à savon tombant à la surface vont persister quelques instants avant de se fondre dans la masse.

%d blogueurs aiment cette page :