Calcul de la soude

Chaque corps gras a un profil différent en acides gras et nécessite une quantité de soude précise qui sera déterminée grâce à l’indice de saponification qui pour rappel, exprime en milligrammes la masse d’hydroxyde de potassium (KOH) nécessaire pour neutraliser les acides gras libres et saponifier les acides gras estérifiés contenus dans un gramme de matière grasse. Si vous êtes adeptes des chiffres et des équations, elle peut très bien se faire à la main mais vous pourrez trouver sur la toile des calculateurs qui vous aideront dans cette lourde tâche.

La plupart sont en anglais comme MMS The Sage ou encore SoapCalc (accessible en traduction française via le lien) mais néanmoins facilement compréhensible même si vous ne maîtrisez pas la langue de Shakespeare. Mendrulandia, site espagnol, propose un calculateur facile et agréable traduit actuellement en 7 langues. Aromazone en propose un en français (mais seuls les huiles et beurres vendus par le site y sont répertoriés) ainsi que Soap Session (mais indisponible actuellement) et Hexabulle. Pour les utilisateurs de l’iPhone, Bramble Berry a créé une application en anglais pour pouvoir calculer vos formulations.

Dans les prochaines pages, je vais essayer de vous expliquer au mieux la marche à suivre pour l’utilisation de quelques calculateurs que je maîtrise en utilisant toujours la même formulation. Il peut être intéressant d’en utiliser deux, histoire de vérifier les calculs ou  encore pour profiter des différentes fonctions propres à chacun. Vous noterez que l’indice de saponification peut différer d’un calculateur à l’autre car pour rappel, il s’agit d’un indice moyen, ce qui aura évidemment de minimes répercutions sur le calcul de la soude à utiliser. Ces différences sont en général de quelques centaines de grammes et elles n’ont pas une grande incidence sur le produit fini.

Si cela vous intéresse, voici comment la calculer à la main…

Vous savez déjà que la quantité de soude nécessaire sera calculée en fonction de chacun des indices de saponification des différents corps gras présents dans la formule.

A noter que:

  • Pour chaque corps gras, il y a deux indices. L’un fait référence à la potasse (KOH) et l’autre à la soude caustique (NaOH), ne vous trompez pas de paramètre. Si vous ne disposez que de l’indice SAP en KOH, sachez que pour obtenir celui en NaOH, il suffit de multiplier cette valeur par 0,713.
  • Dans les calculateurs, il est présenté sous forme d’un 0, suivi de 3 chiffres et représente en grammes la quantité de soude nécessaire à la saponification d’1g de corps gras. Exemple pour l’huile d’olive, l’indice de saponification pour la soude caustique est de 0,135. Ce qui signifie qu’il faudra 0,135g de soude pour saponifier 1g d’huile d’olive. Si vous le rencontrez sous la forme de 3 chiffres sans zéro ni virgule, il est alors exprimé en milligrammes et c’est d’ailleurs l’unité de mesure utilisée par définition pour l’indice de saponification.

Revenons à nos calculs…

Je décide de fabriquer un savon avec 500g de corps gras selon la formule suivante et avec ma propre solution de soude:

  • 200g d’huile d’olive, soit 40%
  • 150 g d’huile de coco, soit 30%
  • 50 g d’huile de ricin, soit 10%
  • 50 g d’huile de tournesol, soit 10%
  • 50 g de beurre de karité, soit 10%
Indice SAP
Indice de saponification exprimé en milligrammes (source SoapCalc)

Pour connaître la quantité de soude nécessaire, il suffit de multiplier l’indice de saponification (exprimée en grammes ci-dessous) par le poids du corps gras:

  • Pour l’huile d’olive: 0,135 x 200g = 27,00g
  • Pour l’huile de coco: 0,183 x 150g = 27,45g
  • Pour l’huile de ricin: 0,128 x 50g = 6,40g
  • Pour l’huile de tournesol: 0,135 x 50g = 6,75g
  • Pour le beurre de karité: 0,128 x 50 g = 6,40g

On additionne ces chiffres: 27,00g + 27,45g + 6,40g + 6,75g + 6,40g = 74,00g, ce qui correspond à la quantité de soude à utiliser pour saponifier à 100% mes 500g de corps gras et donc sans aucun surgraissage. Mais par sécurité et plus de douceur, je désire un savon surgras à 8%…

On reprend les 74,00g que l’on divise par 100 et multiple par 8, ce qui donne une réduction de soude de 5,92g que l’on soustrait des 74,00g de départ… Ou plus simple, si l’on retire les 8% des 100 de départ, cela donne 92% (74,00g x 0,92)… Et on obtient pour un savon surgraissé à 8%, 68,08g de soude à utiliser. La quantité de liquide pour diluer la soude sera quant’à elle fonction de ajouts liquides éventuels et considérez qu’elle se situe entre 30 et 38% du poids total des huiles soit entre 150 et 190g pour l’exemple ci-dessus.

Si l’on utilise de la lessive de soude prête à l’emploi, il faudra continuer son calcul… Une solution de soude de 30% signifie qu’elle est composée de 70% d’eau et de 30% de soude soit pour 1000g de solution, de 300 g de soude et 700g d’eau. Pour connaître le volume à prélever, il faut utiliser la formule 1000g / 300g x la quantité de soude requise, dans l’exemple ci-dessus, 68,08g, ce qui donne 226,93g et si vous voulez connaître la quantité d’eau présente dans la solution, on en déduira les 68,08 g = 158,85g.

J’insiste lourdement sur la précision car nul n’est à l’abri d’erreurs. Que vous réalisiez vos calculs à la main (quoi que fastidieux!) ou que vous utilisiez des calculateurs, revérifiez toujours vos résultats et si les différences sont trop grandes, c’est que vous vous êtes trompés!… Cà paraît quelque peu compliqué au début mais vous vous y ferez très vite…  Ne dit-on pas que « c’est en forgeant que l’on devient forgeron »…

44 commentaires Laisser un commentaire

    • Bonsoir Valérie et un tout grand merci pour ton passage. A mes débuts en savonnerie, je faisais également les calculs à la main mais au vu de la folie savonnesque qui s’était emparée de moi, le merveilleux calculateur de SoapCalc s’est vite révélé indispensable dans la recherche de « ma formulation idéale »… Et depuis, nous ne nous sommes plus quittés… Bonnes bulles et au plaisir de te recroiser…

      J'aime

  1. Bonjour, merci pour l’explication !
    J’ai juste une petite question : toutes les huiles de coco ont le même indice de saponification ? Si non, où peut-on trouver l’info ?
    Merci, bonne journée !

    J'aime

    • Bonjour Laurine, merci de t’être arrêtée sur le blog.
      L’indice de saponification a été calculé en laboratoire et il s’agit de l’indice moyen de différents échantillons d’un même corps gras. Cet indice peut donc être utilisé pour tout corps gras d’un même type puisque les proportions des différents acides gras sont assez similaires et c’est donc bien valable pour toutes les huiles de coco n’ayant subi aucun traitement particulier.
      J’espère avoir pu répondre au mieux à ta question. Excellente après-midi à toi.

      J'aime

      • Bonsoir, je reviens vers vous car j’ai un petit soucis j’ai ma barre de savon (2,5kg) qui blanchi sur le dessus qui est non caustique, les quantités bien respectées (ma lessive de soude est mélangée aux huiles à 45° la température de la pièce est 17,5 quand je savonne . Je lai fait en plus petite quantité et là : rien, une jolie barre de 1,5kg . Je ne comprends pas : est-ce le moule trop grand ? température de la pièce ? . Je ne sais plus (ce n’est pas la 1ere fois) 🤯🤯🤯. Cordialement Nacéra

        J'aime

      • Bonsoir Nacéra, je m’excuse pour la réponse tardive mais je n’ai malheureusement pas en ces moments difficiles beaucoup de temps à consacrer au blog car je suis infirmière urgentiste… La poudre blanche appelée « cendre de soude » qui se développe sur le savon est une substance inoffensive qui se forme lors de la saponification à froid lorsqu’une partie de la soude réagit avec le dioxyde de carbone de l’air. Sans trop entrer dans les détails, différents facteurs peuvent contribuer à son apparition tels la température, la trace, la quantité d’eau utilisée… Pour palier à ce petit souci surtout d’ordre esthétique, il est recommandé de bien filmer le moule ainsi que les savons découpés pendant quelques jours… Prenez bien soin de vous et au plaisir de vous revoir sur le blog…

        J'aime

      • Merci pour votre réponse, et surtout un grand merci à vous ainsi qu’a tout le personnel soignant pour votre courage votre dévouement en cette période de crise sanitaire . Nous sommes tous de tout cœur avec vous. Courage à vous . Avec toute notre estime. Nacéra 👏👏👏👏👏

        J'aime

      • Bonsoir, j’espère que vous allez bien (j’imagine éreintée et  fourbue) vous avez tout notre respect en cette période de crise.Depuis peu jai la peau qui pique, la gorge,les joues qui brûlent un peu. Je pense que c’est la lessive de soude (pourtant je me protège bien) mais mon mari qui ne savonne pas « pique aussi  » le pauvre ! jai l’impression de trainer ca en permanence : le salon, ma chambre, la cuisine, partout. Je voulais savoir si les savonniers ressentaient ça eux aussi. Impression d’une atmosphère  chimique (bien qu’il n’y est aucune odeur). Je n’aimerais pas arrêter cette super aventure  .Merci pour votre réponse, avec toute mon estime et respect en cette dure période.  Nacéra

        Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

        J'aime

      • Bonjour Nacéra, fatiguée mais toujours debout… Cà fait 9 ans que je savonne et je n’ai jamais rencontré ce genre de problème. C’est par ailleurs étonnant comme réaction et je ne me l’explique pas du tout. Les molécules de soude caustique sont dans le savon le temps de la saponification et au terme de celle-ci, il n’y en a plus… Les seuls risques qui lui sont imputés sont les brûlures lors de contact direct ou d’ingestion ainsi que l’inhalation des vapeurs lors de la préparation de la lessive de soude et rien d’autre…
        Doux 1er mai et merci pour votre soutien…
        Cordialement.
        Marie

        J'aime

  2. Bonjour, vos explication sont très claires et vous en remercie. Cependant, je viens d’avoir les commentaires d’un labo d’analyse par rapport à mon savon que je voudrais commercialiser et ils me disent que la règlementation n’autorise pas plus de 4,5% de soude pour la cosmétique.
    Je suis alors un peu perdue vu que l’indice de saponification de l’huile d’olive, par ex, est de 0.135. Ce qui veut dire 13.5% de soude pour avoir un savon saponifié à 100%… Est ce que je me suis trompée dans mes calcul? Comment faire? Merci d’avance pour votre réponse.

    J'aime

  3. Ces calcul sont valables que pour les huiles ou je peux remplacer la préparation de 500 g d’acide gras à partir des huiles d’olive …par d’autres produits contiennent des acides gras et j’applique les mêmes étapes de calcul ?

    J'aime

  4. Bonjour, je débute dans la saponification et j’ai un petit doute… j’habite au Maroc et la lessive soude que je trouve est à 48.5%
    J’ai utiliser la calculatrice MENDRULANDIA et pour la recette insérée on me met 90gr de soude 100%… en suivant votre méthode de calcul je trouve qui faut que je mette 186gr de lessive soude à 48.5%, est-ce correct?

    Merci d’avance!

    J'aime

    • Bonjour,
      Pour le calcul c’est correct… Par contre, la concentration de la solution de soude étant très élevée, la concentration en eau par rapport au poids total des corps gras sera trop basse et risque de poser problème lors de la réalisation. En effet, moins il y a de liquide, plus la réaction de saponification est rapide et au niveau fini, j’ai quand même de gros doute… Il faudrait revoir les calculs avec une solution de soude à 30% par exemple pour connaître la quantité de liquide à ajouter en sachant que pour 186 gr de solution à 48,5%, il y a 90 gr de soude pour 96 gr d’eau…
      J’espère avoir pu vous aider au mieux…
      Cordialement.

      J'aime

  5. Bonjour, lorsque je choisi de la soude ou de la lessive sur soapcal, la quantité de soude est la même, la quantité d’eau est moins importante pour la lessive. Ma question est la suivante si je dois mettre 60g de soude par exemple et que je décide de mettre de la lessive dois je en mettre 60g et moins d’eau ?

    J'aime

    • Bonjour Jauffrey,
      La quantité de soude sera bien évidemment la même puisqu’elle est calculée en fonction de la quantité des corps gras de la formulation indépendamment du liquide de dissolution.
      Le calcul de la soude via « la concentration de lessive » n’a pour moi d’intérêt que si l’utilise une lessive de soude prête à l’emploi du commerce et dans ce cas, il faudra additionner la quantité de soude et d’eau pour avoir le volume exact à prélever.
      Sachant que ajouts compris, la quantité de liquide recommandée ne doit pas être supérieur à 40% et voire mieux 37-38% du poids total des corps gras, si l’on prépare sa propre lessive de soude, il est plus aisé de calculer le volume de liquide de dissolution en utilisant « eau en fonction du % des huiles », ce qui permet d’en adapter le % en fonction des ajouts éventuels…
      Cordialement.

      J'aime

      • Merci donc si je comprend bien lorsque j’utilise de la lessive pour savoir la quantité que je dois mettre j’additionne l’eau et la soude que j’obtiens avec soapcal

        J'aime

    • Tout à fait Jeauffrey…
      Et vous pouvez par ailleurs vérifier vos calculs en utilisant « The sage » qui lui donne directement la quantité de lessive de soude à prélever en fonction des différents taux de surgraissage…
      Bonnes bulles…

      J'aime

  6. Bonjour. J’aimerai me lancer dans la fabrication, de savons appropriés ça m’a peau. Ne sachant PAS OÙ ACHETER la soude caustique (j’aimerai en perle) ni de QUELLE MARQUE, cela me fait un peu peur. Pourriez vous, s’il vous plaît, M’AIDER DE VOS CONSEILS ? Avec TOUS mes remerciements. Hélène.

    J'aime

    • Bonjour Hélène et bienvenue dans la monde magique de la saponification…
      Vous trouverez facilement de la soude caustique que ce soit prêt à l’emploi (appelée lessive de soude) ou en perle en droguerie, magasin de bricolage et parfois même en supermarché où elle est vendue comme déboucheur pour canalisation. Pour ce qui est des marques, tout dépend du pays dans lequel vous résidez… Il faut juste bien veiller à ne pas acheter des cristaux de soude qui eux sont utilisés comme nettoyant ménager.
      Cordialement.
      Marie

      J'aime

  7. Bonsoir à tous, je veux me lancer dans l’aventure, mais je vous avoues je suis complètement perdue. Je veux travailler avec de la lessive de soude (déjà préparée) mais je suis complètement perdue dans les calculs, j’imagine que la formule ne doit pas être la même déjà diluée ou en perles. Meme avec un calculateur. Cordialement. Lili

    J'aime

    • Bonsoir et merci pour votre passage sur le blog…
      Quelque soit le type de dissolution de soude choisie, les calculs sont possibles sans la moindre difficulté avec les calculateurs de saponification à disposition.
      Le tout dans un premier temps est de penser aux différents corps gras qui vont composer la formulation et au taux de surgraissage à appliquer.
      Il suffit alors d’entrer les différents corps gras ainsi que la concentration de la solution de soude prête à l’emploi dans le calculateur choisi.
      Avec Mendrulandia et SoapCalc, le volume de soude nécessaire s’obtient en additionnant la quantité d’eau et de NaOH. Pour The sage, la quantité de lessive de soude à prélever est donnée directement en fonction des différents taux de surgraissage…
      J’espère avoir pu vous aider un peu et au besoin, je me ferai un plaisir de vous répondre.
      Cordialement.

      J'aime

      • Bonsoir, a vous, aujourd’hui j’ai fait mon 1er savon (j’attends avec impatience de le démouler)! Je voulais savoir si les ajouts ,: H.E. et colorants entraient dans le calcul de la formule. Je suis allée à pas de chats pour mon 1er « bébé  » H.olive et H. Coco.  Douce nuit à  vous. Nacéra. 

        Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

        J'aime

      • Bonjour et félicitations!
        Excellent choix de formulation pour un premier savon. Il faut juste savoir que le temps de cure devra être un peu plus long que les 4 semaines au minimum recommandées au vu de la grande quantité d’huile d’olive…
        Colorants et HE sont des ajouts, la seule chose à prendre en considération est le volume total de liquide qui ne doit pas dépasser 40% du poids total des corps gras…
        Belle journée à vous et bullez bien.

        J'aime

      • Bonsoir, je voulais savoir à quelle température stocker les savons pour la cure (j’habite une maison en pisée et certaines pièces sont assez fraîches 17°) et dans les formules qu’on trouve sur le net , la plupart sont toutes avec la soude en perles , il n’y a donc peu de monde qui travaille avec la lessive de soude , car j’ai encore un peu de mal avec les calculateurs. Très bonne soirée à vous. Nacéra.

        J'aime

      • Bonjour Nacéra,
        Je les conserve à l’air libre et à l’abri de la lumière dans une pièce sèche dont la température avoisine en hiver les 18° et je n’ai jamais eu de soucis…
        Pour ce qui est des formulations, j’avoue ne jamais avoir utilisé de lessive de soude prête à l’emploi car çà limite fortement les ajouts liquides possibles et je suppose que la démarche est la même pour les formulations trouvées sur le net. L’utilisation des calculateurs ne me semble pas plus compliquée si l’on fait sa propre lessive de soude car il suffit d’encoder les différentes données pour avoir les proportions d’eau et de soude à utiliser …
        Cordialement.

        J'aime

      • Bonsoir , je viens vers vous ce soir (j’ai savonné toute la journée !) Car jai eu un petit soucis : j’ai démoulé un savon que j’avais fait dans la semaine avec une recette où j’ai calculé les doses « tout bien comme il faut  » h. Olive, ricin, coco, amande douce et lavande. A la dernière minute, j’ai décidé de doubler les quantités, mal m’en pris : le savon démoulé, est caustique, est-ce du à la formule que je devais recalculer, où simplement une étourderie de ma part lors de mes mélanges . Merci pour votre réponse. Tres bonne soirée. Nacéra

        J'aime

      • Bonsoir Nacéra,
        Théoriquement si les calculs de base sont corrects, il est clair qu’en doublant la quantité de corps gras, il faudra pour les saponifier doubler également la quantité de lessive de soude. Il est quand même recommandé de toujours revérifier car on n’est pas à l’abri d’une erreur. Le tout maintenant est de comprendre d’où vient le problème s’il y en un. Sur quoi te bases-tu pour dire que le savon est caustique?…
        Bonne soirée à toi aussi.

        J'aime

  8. Bonsoir,
    Je vous remercie pour cet article très bien expliqué. Je souhaite me lancer dans la fabrication de mes propres savon et j’ai une question quant à l’utilisation de la lessive de soude. Partant de votre exemple, on se retrouve avec 158,85g d’eau. Si on souhaite avoir 38% d’eau total soit 190g, je suppose que l’on doit donc prendre en compte les 158,85g et y rajouter les 32,15g restant.
    quel type de phase aqueuse utilisez vous (eau du robinet, minérale, déminéralisée)? Peut on également aussi utiliser des hydrolats à la place de l’eau ?
    En vous remerciant,

    J'aime

    • Bonjour Nadia, un tout grand merci pour votre passage sur mon modeste blog…
      Comme déjà signalé dans le commentaire précédent, mes réponses peuvent être un peu tardive et je m’en excuse mais je n’ai pas beaucoup de temps pour le moment car je suis infirmière urgentiste…
      Quand on utilise une lessive de soude prête à l’emploi, les calculs pour les quantités d’eau ne se justifient qu’en cas d’ajout d’autres liquides comme par exemple lait, huiles essentielles, macérâts quelconques, etc et permet ainsi à ce que le total de liquide n’excède pas 40% du poids total des corps gras. Il n’est donc pas utile de rallonger une solution de lessive de soude prête à l’emploi…
      Ne pas oublier que lorsque les calculs sont réalisés avec un calculateur de saponification, il faut utiliser la concentration en lessive de soude et pas l’eau en % des corps gras pour obtenir la formulation.
      Si jamais vous désirez réaliser votre propre lessive de soude, il est préférable d’utiliser de l’eau déminéralisée. Une eau minérale pourrait convenir mais certains ions peuvent réagir avec la soude et donner une solution trouble. Par contre, l’eau du robinet est à proscrire…
      J’espère que ma réponse est assez claire mais n’hésitez pas à revenir vers moi au cas où…
      Prenez bien soin de vous…
      Cordialement.
      Marie

      J'aime

  9. Bonjour,
    Je viens vers vous car je ne comprends pas , j’ai une formule sur mendrulendia de 110g si je veux 2000g ,je ne trouve pas les même résultats en faisant un produit en croix que mendrulendia.
    D’où cela peut il venir? garde t’on les chiffre apres la virgule qd on fait ses calculs car mendrulendia arrondi.
    merci pour votre aide.
    Nadia

    J'aime

    • Bonsoir Nadia,
      Les poids des corps gras sont effectivement arrondis lorsque l’on recalcule sa formulation pour un poids total différent. Par pure logique, on ne s’attarde pas sur les virgules et quand on y regarde de plus près, les pourcentages sont par ailleurs quelques peu différents.
      C’est quand même bien plus facile d’avoir des chiffres entiers et je m’arrange aussi toujours pour avoir des chiffres multiples de 5 ou 10.
      Quoi qu’il en soit, il n’est pas du tout recommandé de se limiter à des divisions ou multiplications lors de l’adaptation du poids total des corps gras, il faut toujours recalculer sa recette au grand complet pour éviter les erreurs…
      Bonne soirée.
      Marie

      J'aime

  10. Bonsoir à vous et merci pour cet articles très bien détaillé
    Je suis maintenant prête pour faire mon premier savon
    Je voulais maintenant une précision sur les ajouts à la trace

    J'aime

    • Bonjour,
      Merci à vous pour votre commentaire et votre passage sur le blog…
      Concernant les ajouts, le sujet est vaste et ne peut se résumer en 2 lignes. Il faut néanmoins savoir qu’ils se divisent en 2 groupes, soit ajouts liquides (ex: laits, purée de fruits ou de légumes, infusions, fragrances, huiles essentielles,…), soit ajouts solides (ex: argiles, exfoliants, colorants, sel, sucre, café,…).
      La quantité possible d’ajouts liquides est soumise à la quantité d’eau utilisée pour la solution de soude. Si vous utilisez une solution de soude prête à l’emploi, la marge de manoeuvre est moins importante.
      Hormis les colorants nécessaires pour réaliser des marbrages, je n’attend pas la trace pour faire les différents ajouts. Ce qui permet de ne rien oublier, d’obtenir un mélange homogène et un meilleur contrôle de la trace pour la réalisation de marbrage particulier.
      Si besoin de précision, n’hésitez pas à revenir vers moi…
      Excellent dimanche à vous.
      Bullez bien.
      Cordialement.
      Marie

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :