Que faire avec des chutes de savon?

J’aime les savons bien calibrés, ébavurés et je finis par me retrouver avec une quantité non négligeable de chutes en tout genre et étant adepte du « rien ne se jette, tout se transforme », j’en profite pour les incorporer à un nouveau batch…

C’est le principe même du savon à inclusions. D’après la quantité ajoutée, leur forme, leur  taille, leur couleur, les possibilités de design sont infinies. il suffit de laisser libre cours à son imagination.

C’est également pour moi l’occasion de tester une nouvelle synergie d’huiles essentielles. Passionnée d’aromathérapie, ma « collection » en est on ne peut plus démesurée et il m’arrive parfois d’être déconcertée par le rendu olfactif de certaines d’entre elles.

C’est le cas de l’huile essentielle de rhododendron peu connue en aromathérapie mais très appréciée en parfumerie pour sa fragrance aux notes rares herbacées et citronnées. Son parfum exceptionnel assure fraîcheur et subtilité aux eaux de toilette.

Au Népal, le rhododendron dont la fleur est l’emblème national n’a rien à voir avec les arbustes de nos jardins européens. Il en existe pas moins de 30 espèces et peuvent atteindre jusque 30 mètres de haut. Les feuilles et fleurs sont largement utilisées pour leur parfum, comme encens ou encore en tisane pour stimuler l’appétit, soulager les problèmes de foie, les rhumes ou encore les maux de gorge.

Cette huile essentielle comptant parmi les plus rares au monde est également prisée pour ses vertus médicinales. Les habitants de l’Himalaya l’utilisent notamment pour ses propriétés relaxantes et spirituelles.

Bien que distillée à partir de sommités fleuries aucune note florale à l’horizon, je la trouve lourde, puissante, entêtante. Cà me donnerait presque envie de chanter « J’aime pas les rhododendrons »… Mais associée aux huiles essentielles de citron, bergamote et citron vert, la magie s’opère. Les notes balsamiques et résineuses s’estompent et la fragrance se pare de finesse et de douceur… Belle découverte au final… Il est juste regrettable qu’elle soit si chère…

Réalisé dans le moule Cacao-Cut de Saponine.

Savons SAF

2 commentaires Laisser un commentaire

  1. Bonjour. Pour rendre les bords des savons moins anguleux, je les passe à l’épluche légume. C’est économique à plus d’un titre. C’est à la fois plus facile pour les emballer et plus agréable en début d’utilisation qu’un savon anguleux. J’utilise un moule en bois fait maison et extensible qui me permet de mouler de 240 cc à +/- 4800 cc de pâte à savon. Avec le volume maximal, une fois découpé en 40 savons de 8 x 5 x 3 cm, on obtient une quantité non négligeable de rognures de savon. Dès le travail terminé, ill suffit de pétrir vigoureusement ces débris pour façonner une jolie boule autour d’une d’une corde tressée. Après maturation et séchage ( au bout de la corde ), ce savon boule de pas moins de 150 grammes peut trouver sa place dans la cabine de douche.

    J'aime

    • Bonjour Bruno,
      J’ai également pour habitude d’ébavurer mes savons ce qui les rend plus agréable à l’utilisation. Je n’ai jamais que de petites quantités et incorporer ces copeaux à un nouveau batch est le seul bon moyen de recyclage. De plus, çà donne un look sympa…
      Cordialement
      Marie

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :