La trace

La trace désigne une étape cruciale dans la préparation du savon. C’est à ce stade que la saponification démarre. La pâte à savon commence à épaissir et prend la consistance d’une crème anglaise. Comme son nom l’indique, c’est le moment où des filets de pâte à savon tombant à la surface vont persister quelques instants avant de se fondre dans la masse.

Moment tant attendu et pourtant redouté par les savonniers, ce point de non-retour va conditionner l’aspect et la réussite du savon. De nombreux facteurs peuvent en influencer la formation voire l’accélérer… Pas de panique, à ce stade, il faut juste savoir qu’il en existe différents types définis par la consistance de la pâte.

Quoi que subjective, voici un bon résumé des différents stades tiré du dossier sur la saponification à froid consultable via ce lien sur le site d’Aroma-Zone

En fonction du marbrage que l’on voudra réaliser, on optera pour l’une ou l’autre texture. Une trace fine à classique conviendra pour le marbrage au cintre, à la cuillère, plume, one pot, in the pot, dandelion zebra, funnel par exemple. La trace franche permet de réaliser des couches de couleurs qui ne se mélangeront pas entre elles et enfin la trace épaisse permet des inclusions et de texturer le dessus du savon.

Petite parenthèse sur le trop ou le trop peu…

Une trace trop épaisse du style à mouler à la truelle risque de rendre difficile le coulage du batch dans le moule avec évidemment des conséquences sur l’aspect final (poches d’air impossible à éliminer).

La phase d’émulsion qui se produit juste avant la trace: les corps gras et la lessive de soude sont uniformément mélangées mais le mélange n’a pas encore commencé à épaissir. Elle laisse le temps de diviser son batch et d’y ajouter à l’aise différents colorants pour les marbrages qui requièrent une trace fine ou très fine. Certains savonniers moulent leur savon à ce stade. Elle permet d’avoir un savon bien lisse en surface mais le risque de déphasage est important.

Comme déjà dit de nombreux facteurs vont en influencer la rapidité d’obtention, le sujet est vaste et fera l’objet d’un prochain billet…

En attendant… Bullez bien…

%d blogueurs aiment cette page :